Voyage Vietnam

  •  Adv photo

Assister à des fêtes hors du commun au Brésil

Le Brésil est un pays d’Amérique du Sud qui occupe une superficie de 8 515 770 km², soit 16 fois la taille de la France. Il dispose de plusieurs atouts pour attirer les touristes des 4 coins du monde, dont ses nombreux évènements festifs. Par exemple, le carnaval de Recife et Olinda, qui est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, rassemblent des milliers de personnes dans les rues.

 

Les habitants invitent les visiteurs à prendre part aux célébrations qui commencent dès le mois de décembre et s’étalent sur 6 nuits successives. On peut y voir le spectacle du « Galo da Madrugada » ou coq de l’aube qui marque le début du carnaval. Les danseurs de chaque bloco (bandes de danseurs) s’appliquent à une chorégraphie acrobatique. Le Frevo est le style musical le plus joué durant cette festivité. C’est le résultat d’une combinaisonde musiques afro-brésilienne et européenne.

 

Participer au célèbre Carnaval de Rio

L’un des événements qu’il ne faut pas rater lors d’un voyage Brésil est le Carnaval de Rio. Ce dernier fait la renommée du pays dans le monde entier. Il se déroule chaque année, pendant les 4 jours précédant le mercredi des Cendres. À l’instar du Mardi gras, il est également d’origine païenne. Les réjouissances débutent après le signal du roi Momo. À Rio, la fête commence dans les rues avec les défilés des blocos et des batucadas. L’un des éléments essentiels du carnaval est la contribution des écoles de samba qui se composent de groupes de personnes venant des diverses communautés de la ville. Tout le monde participe à la conception de tout ce qui est nécessaire lors du défilé de samba. Durant le festival, il est possible admirer les sites célèbres du Brésil comme la plage de Copacabana, tout en assistant aux festivités.

 

Festival folklorique de Parintins, un évènement intéressant

À part le Carnaval de Rio, il existe également à d’autres évènements intéressants qui méritent que l’on s’y attarde au Brésil. Par exemple, on peut faire un petit détour à Parintins qui se trouve au nord-ouest de l’état de l’Amazonas. En effet, le dernier week-end du mois de juin, cette ville est le théâtre d’une célébration qui rassemble 70 000 à 100 000 touristes. Cette tradition se base sur la rivalité entre les bœufs Caprichoso et Garantido. Tout a commencé par une légende du Nordeste du XVIIIe siècle. Un riche fermier laisse un esclave appelé Francisco la garde de son bœuf préféré. L’employé tue l’animal et s’enfuit. Poursuivi par son maitre, il se fait aider par un sorcier. Ce dernier ressuscite le bœuf alors Francisco finit par être pardonné,ce qui donna naissance à cette fête. Mis à part cela, on peut aussi y admirer des chars et écouter des chansons lors des spectacles folkloriques.