Voyage Vietnam

  •  Adv photo

Le Costa Rica, un pays fascinant à découvrir lors d’un voyage

Le Costa Rica est pays situé en Amérique centrale. Il couvre une superficie de 51 100 km2. Cette contrée s’est ouverte peu à peu au tourisme. Elle accueille chaque année plusieurs voyageurs venus de partout dans le monde. Le Costa Rica est réputé pour sa végétation luxuriante, ses montagnes majestueuses et ses paysages variés. Entre aventure et découverte, chaque globe-trotter y trouvera son paradis. Les vacanciers profiteront sûrement de leur séjour dans ce pays pour partir à l’assaut des principaux édifices historiques de San José, la capitale. Ils visiteront, sans doute, le Monument national du Costa Rica. Il s’agit de la plus importante sculpture de la contrée et elle est située dans le Parc National de la ville. Il a été fait par le français Louis-Robert Carrier-Belleuse. Cette statue est fondue en bronze sur un piédestal et représente la victoire des nations centroaméricaines contre les envahisseurs étrangers qui ont essayé de conquérir l’Amérique centrale entre 1855 et 1857. Elle fut inaugurée en 1895 par le président Rafael Yglesias Castro. Ensuite, les routards feront un petit détour au musée de l’Or précolombien. Cet édifice est installé dans trois étages en sous-sol, sous la Plaza de la Cultura. Il abrite l’une des plus riches collections de bijoux, d’ornements et d’objets religieux précolombiens d’Amérique latine. Puis, les estivants se rendront au musée du Jade. Celui-ci est situé dans un bâtiment moderne, en face de la Plaza de la Democracia. Les voyageurs y observeront des herminettes, des masques de cérémonie, des meules en pierre volcanique, des céramiques, des poteries et des parures en or. En outre, la visite du musée national du Costa Rica est un « must » lors d’un passage à San José. Cela permettra aux touristes de découvrir le pays d’une manière originale. Effectivement, diverses pièces d’histoire naturelle et d’art précolombien y sont exposées. Par ailleurs, les vacanciers pourront emmener leurs enfants au centre récréatif d’El Pueblo. Il s’agit d’une reconstitution d’un village espagnol des années 30 avec des personnages en costume d’époque, des danses et des attractions traditionnelles. De plus, les estivants y trouveront des échoppes d’artisanat, des bars, des restaurants et des discothèques.

Quelques parcs à visiter au Costa Rica

Les touristes profiteront d’un Costa Rica voyage pour visiter les principales réserves naturelles de la contrée. Ils feront, sans doute, une excursion au parc national du Volcan Arenal. Celui-ci fait partie de l’Aire de Conservation Arenal-Tilarán et couvre une superficie de 12,124 ha. Les amoureux de la nature y trouveront leur paradis. En effet, cette zone protégée abrite un grand nombre d’agoutis, de tapirs, de singes capucins, de coatis, de paresseux et de jaguars. Les adeptes d’ornithologie y découvriront également différentes espèces d’oiseaux, dont les colibris, les quetzals, les perroquets, les tangaras ainsi que le Geai enfumé. Ce parc est parsemé de lauriers sauce, de palmiers, d’héliconias, d’orchidées, de fougères et de Pitcaimia Funkiae qui est une plante endémique de la région. Les férus de sensations fortes pourront y faire des activités telles que le canyoning et le rafting. De plus, cette réserve naturelle dispose de sources thermales où les visiteurs se ressourceront et se détendront après les balades. Ensuite, les routards feront une escapade au parc national du volcan Poás, situé à 37 km au nord-ouest de San José. Celui-ci est composé de trois cratères, dont le plus grand est rempli d’un lac d’acide chaud aux couleurs turquoise et expulse régulièrement des jets de vapeur toxique. L’autre cratère, appelé Botos, présente une étendue d’eau froide. Jadis, les habitants utilisaient et vendaient les eaux acides du cratère afin de soigner les douleurs musculaires ou pour brûler les verrues. En outre, les vacanciers y trouveront quelques plantes endémiques telles que le Broméliacée qui est idéal pour orner les appartements. Ils y découvriront également différentes sortes d’oiseaux comme la Pénélope unicolore. Puis, les bourlingueurs se rendront au parc national Carara. Ce dernier est situé dans la région de Puntarenas et protège le bassin du Río Grande de Tárcoles. Cette réserve naturelle est réputée pour son biotope exceptionnel. Les estivants auront la chance d’y observer des aras rouges, des perroquets aux couleurs chatoyantes. De plus, cette zone de conservation dispose aussi d’un grand nombre de crocodiles américains, de singes, de cerfs de Virginie, de daguets rouges, de pécaris à collier, de tohis à bec orange et de piones à tête bleue. Par ailleurs, visiter le parc national Corcovado est de rigueur lors d’un séjour au Costa Rica. En effet, cette aire protégée abrite des tortues, des ocelots, des jaguars et des toucans.

Les plages du Costa Rica

Le Costa Rica est réputé pour ses magnifiques plages de sable blanc ourlées de cocotiers. Tous les amateurs de sport de glisse y trouveront leur paradis. En effet, les rivages de ce pays sont propices à la pratique de cette activité nautique. Ceux qui désirent s’initier au surf pourront, entre autres, se rendre à Jacó. Cette côte est située près de la ville de Puntarenas. Elle est bordée par un sable noir. Ses vagues à pente douce et de taille moyenne permettront à tous les vacanciers d’apprendre à surfer sans le moindre risque. Quant aux passionnés de « beach break », ils sont invités à faire un détour à Santa Teresa. Ce littoral est très prisé des surfeurs venus de partout dans le monde pour la fréquence de ses houles. De plus, il est plus facile de glisser sur ses ondes, car elles sont moins creuses. De leur côté, ceux qui souhaitent tester leur performance pourront défier les hautes et puissantes vagues du playa Negra de Los Pargos, un spot connu pour ses houles déferlantes vers la droite. Par ailleurs, les côtes costaricaines sauront combler les adeptes de plongée. Effectivement, les fonds marins de cette contrée abritent une biodiversité exceptionnelle qui mérite largement un coup d’œil. Une balade subaquatique sur l’Isla del Caño permettra, par exemple, aux touristes d’observer des langoustes, des murènes, des carangues, des raies, des tortues et des requins à pointe blanche. En outre, les eaux de l’île de la Ballena sont peuplées de baleines, de poissons-perroquets, de dauphins, de poissons-papillons et d’étoiles de mer.